Boké: Le PCA du Consortium SMB/Winning, FADI WAZNI reçu en fanfare par la jeunesse de Kolaboui

Le Président Du Conseil d’ Administration (PCA) du Consortium SMB-Winning – UMS, M. FADI WAZNI a été accueilli dans la matinée du jeudi 1er novembre 2018 en fanfare par les  jeunes de la sous-préfecture de Kolaboui située à 22km du Chef-lieu de la préfecture de Boké.

 

 

C’est pour répondre à l’invitation des jeunes de Kolaboui que le Président Directeur Gdu Consortium SMB-Winning-UMS, M. Fadi Wazni a effectué  cette visite dans la matinée de ce Jeudi 1er Novembre. Première du genre, cette visite  symbolise et matérialise les relations de coopération et de bonne cohabitation liant les communautés riveraines aux projets du Consortium.

 

Dans le but de réduire le flux migratoire, la pauvreté et développer les activités génératrices de revenus dans leur localité, les jeunes et femmes de Kolaboui, par la voix de leurs porte-paroles, Mohamed Lamine Kéita et Djénab Kéita,  ont formulé les doléances liées entre autres à la question de l’emploi et de la formation, à la réfection des écoles, du centre culturel et du terrain de football, à la réfection du carrefour, au soutien au développement de l’agriculture pour les femmes, jusqu’à à la création d’un fonds de microcrédit.

 

De son côté, le délégué de la Fédération des maraichers de Kolaboui, Idrissa Diassy a quant à lui plaidé pour la mise à disposition des fonds révolvings et l’installation d’une Chambre froide pour soutient-il, permettre aux femmes à lutter de manière efficace contre le chômage et la pauvreté dans les ménages.

 

Au nom des notabilités, le patriarche de la CR de Kolaboui, Amadou Coumbassa s’est réjoui de la visite de M. Fadi dans sa sphère géo-traditionnelle avant d’interpeller le PCA du Consortium par rapport à l’état de dégradation très poussé du carrefour de Kolaboui.

 

Visiblement satisfait de l’accueil qui lui a été réservé, Monsieur Fadi Wazni a déclaré : «Aucune de vos demandes ne me choque. Tout ce qui a été demandé  ici finira par arriver. Nous ne sommes pas condamnés au sous-développement. C’est le sens de l’histoire. Ce sont les infrastructures surtout portuaires qui permettent le développement d’un pays ou d’une nation. Mais pour qu’on puisse se développer, il faut la quiétude, la paix, l’entente et qu’on s’organise pour mieux profiter du développement.»

Parlant de l’Ecole des Métiers qui est un problème entier, M. Wazni a précisé que «La formation et l’emploi vont de pair. Donc une priorité pour  sa société. »

Par rapport à l’aménagement des plaines pour l’autonomisation des femmes, il a invité les autorités administratives à l’identification des domaines et la mise en place des comités de gestion avant de promettre d’annoncer une contribution personnelle de 100 millions de francs guinéens pour un début. Une manière d’aider les femmes de Kolaboui d’entreprendre les activités génératrices de revenus.

Pour la jeunesse, le PCA du Consortium a qualifié de prioritaire l’étude de la construction d’un terrain de football et d’un centre culturel.

Dans son agenda, M. FADI WAZNI a prévu de faire examiner par son équipe communautaire la réhabilitation des infrastructures scolaires de la sous-préfecture de Kolaboui.

 

Bref, il qualifie de légitimes les réclamations de la population de Kolaboui et se dit favorable au dialogue, aux concertations permanentes et à la création d’entreprises.

 

C’est par une ambiance festive que le PCA du Consortium a quitté la ville carrefour de Kolaboui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *